En ce moment Écouter la radio

Montée des actes antisémites : Gérald Darmanin s'inquiète de "l'Imam Tik Tok ou Twitter"

France.

Montée des actes antisémites : Gérald Darmanin s'inquiète de "l'Imam Tik Tok ou Twitter"
Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin - DR

Les réseaux sociaux sur le banc des accusés. Face à la montée des actes antisémites en France, cinq semaines après les attaques du Hamas contre Israël, Gérald Darmanin dit s'inquiéter des contenus d'apologie du terrorisme que l'on trouve sur certaines plateformes.

"L'imam TikTok ou l'imam Twitter est beaucoup plus dramatique" que certains imams, juge le ministre de l'Intérieur ce jeudi sur RTL. "Je pense qu'il faut plus s'inquiéter de la haine numérique, qui est parfois relayée sur les plateaux de télévision, que dans les mosquées où les choses se sont bien passées dans l'immense majorité des cas", ajoute Gérald Darmanin, évoquant ainsi le cas des propos tenus mardi sur RMC par l'imam Abdelali Mamoun.

Ce religieux, qui se présente comme l'un des imams de la Grande mosquée de Paris, a demandé lors d'un passage sur RMC "des éléments concrets" sur le nombre d'actes antisémites commis en France.

Ses propos laissaient entendre que le représentant religieux remettait en doute les chiffres communiqués par le ministère de l'Intérieur. La Grande mosquée de Paris s'est depuis désolidarisée de ces propos. "Il est à souligner que l’imam Abdelali Mamoun n’est pas le porte-parole de la Grande mosquée de Paris et qu’il s’exprime dans les médias à titre personnel", a précisé l'institution. Le religieux a ensuite présenté ses excuses sur BFMTV.

"Les insinuations de cet imam sont extrêmement ambiguës", s'agace Gérald Darmanin, expliquant qu'il n'y avait "pas de chiffres pipotés, pas de complot qui montre que l'État et les juifs se seraient mis d'accord pour dire qu'il y a une vague d'antisémitisme quand il n'y en a pas."

1.518 actes antisémites ont été recensés en France depuis les attaques du Hamas en Israël du 7 octobre. 436 actes de ce type avaient été recensés pour l'ensemble de l'année 2022. "Il y a eu 5 mosquées en France depuis le 7 octobre, sur 2.600, qui ont posé des problèmes dans leur prêches", souligne le ministre de l'Intérieur, saluant "le travail de l'islam de France" et "l'immense majorité des mosquées où tout se passe bien", avant de s'attaquer aux réseaux sociaux.

Gérald Darmanin dit s'inquiéter particulièrement des propos antisémites tenus en ligne. Une influenceuse a par exemple été interpellée début novembre après avoir posté une vidéo sur Instagram.

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Pin'has - 26/27 Juillet
Montée des actes antisémites : Gérald Darmanin s'inquiète de "l'Imam Tik Tok ou Twitter"