En ce moment Écouter la radio

Antisémitisme : Roger Waters indésirable dans les hôtels d'Argentine et d'Uruguay

International.

Antisémitisme : Roger Waters indésirable dans les hôtels d'Argentine et d'Uruguay
Le chanteur britannique antisémite, Roger Waters - DR

Visé par une plainte pour antisémitisme en Argentine, Roger Waters, l'ex-chanteur du groupe Pink Floyd, a vu ses réservations annulées successivement par plusieurs hôtels de Buenos Aires où il doit donner des concerts les 21 et 22 novembre. Si les établissements ont prétexté un manque de place, l'ex-chanteur du groupe Pink Floyd accuse "le lobby anti-israélien" d'être à l'origine de ces annulations. 

"D'une manière ou d'une autre, ces idiots du lobby israélien ont réussi à coopter tous les hôtels de Buenos Aires et de Montevideo et ont organisé ce boycott extraordinaire basé sur des mensonges malveillants (...) à mon sujet", a-t-il déclaré au journal argentin Pagina 12. 

Il a ainsi précisé qu'il séjournait toujours à Sao Paulo, au Brésil, où il s'était produit il y a quelques jours. Selon le média, le même phénomène se serait produit dans l'Uruguay voisin : les hôtels de la capitale Montevideo, où le chanteur doit aussi se produire, refusent de l'accueillir. Ces établissements ne se seraient même pas donné la peine de fournir un prétexte. 

Le président du comité central du Bnei Israel d'Uruguay, Robbie Schindler, a envoyé une lettre à l'hôtel Sofitel dans laquelle il l'exhortait à ne pas accueillir Waters, soulignant que le chanteur "utilise sa renommée d'artiste pour mentir et cracher sa haine envers Israël et tous les Juifs". "L'accueillir revient à contribuer à la propagation de la haine que cet homme répand", a-t-il ajouté.

Depuis le 7 octobre, Waters, considéré comme l'une des voix antisionistes les plus éminentes au monde, justifie le massacre perpétré par les terroristes du Hamas dans la bande de Gaza et affirme que l'organisation terroriste "n'a jamais décapité des bébés". 

Mercredi, un particulier a déposé plainte devant un tribunal de Buenos Aires contre Roger Waters pour "incitation à la haine raciale et apologie de crimes", estimant que la "position" du musicien entraîne "sa possibilité certaine et indéniable de diffuser son message de haine et d'inciter à l'aggravation de l'antisémitisme" lors de ses concerts en Argentine.

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Pin'has - 26/27 Juillet
Antisémitisme : Roger Waters indésirable dans les hôtels d'Argentine et d'Uruguay