En ce moment Écouter la radio

Israël : les familles des otages marchent vers Jérusalem pour réclamer le retour de leurs proches

Israël.

Israël : les familles des otages marchent vers Jérusalem pour réclamer le retour de leurs proches
Otages israéliens du Hamas - DR

Environ 200 membres des familles des personnes retenues en otage par le Hamas ont entamé mardi après-midi, sous une pluie battante, une marche de protestation depuis la "Place des disparus" à Tel Aviv jusqu'au bureau du Premier ministre à Jérusalem. Ils devraient arriver dans la soirée à Beer Yaakov, avec pour objectif d'atteindre Jérusalem samedi. Avant de partir, les familles ont appelé le public à se joindre à la marche : "Les otages n'ont pas le temps."

Meirav Lashem Gonen, mère de Romy Gonen qui a été enlevée à Gaza, a envoyé un message aux citoyens d'Israël pendant la marche : "Venez vous joindre à nous, venez dire aux dirigeants du pays : nous voulons les otages maintenant. Pas dans une minute, ni dans une semaine. Maintenant". "Nous attendons que le cabinet vienne nous parler, nous serions heureux que la marche se termine aujourd'hui par une conversation avec toutes les familles. Pas dans la division, nous sommes tous ensemble, toute la nation ensemble, toutes les familles ensemble", a ajouté Meirav. "Nous ne comprenons pas comment il ne peut y avoir aucun accord. C'est impensable. Nous espérons que cette marche se terminera avant l'heure par une rencontre avec le gouvernement et le retour des personnes enlevées", a-t-elle encore affirmé.

Yuval Harn, dont le père Avshalom a été assassiné et la mère Shoshan enlevée à Gaza, avec six autres membres de sa famille, a déclaré : "Cela fait 39 jours que ma famille est à Gaza. Sept membres de ma famille sont à Gaza, y compris des enfants... 39 jours se sont écoulés depuis que mon père et 80 autres membres de mon kibboutz ont été assassinés de la manière la plus brutale".

"Chaque instant, nous vivons cette douleur. Je ne peux pas m'asseoir et attendre", a-t-il ajouté. Selon lui, les familles ont décidé de marcher vers Jérusalem, "là où se trouvent les décideurs". "Nous leur demanderons pourquoi les nôtres ne soient pas encore chez eux, pourquoi ma famille n'est pas encore à la maison, pourquoi tous les otage sont encore à Gaza."

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chavouot - 11/12/13 Juin
Israël : les familles des otages marchent vers Jérusalem pour réclamer le retour de leurs proches