En ce moment Écouter la radio

Des membres du Hamas disent au New York Times qu'ils espèrent une guerre "permanente", mais qu'ils ne se soucient pas de diriger Gaza

International.

Des membres du Hamas disent au New York Times qu'ils espèrent une guerre "permanente", mais qu'ils ne se soucient pas de diriger Gaza
Terroristes du Hamas - DR

Dans des entretiens avec le New York Times, les hauts responsables du Hamas ont déclaré que leur objectif avec les attentats du 7 octobre était de « changer toute l'équation » et de renouveler l'attention sur la cause palestinienne, selon les mots de Khalil al-Hayya, membre du parti. bureau politique du groupe terroriste au Qatar.

« Ce qui pouvait changer l’équation était un grand acte, et sans aucun doute, on savait que la réaction à ce grand acte serait grande », dit-il. « Nous devions dire aux gens que la cause palestinienne ne mourrait pas. »

Al-Hayya et d’autres membres du Hamas cités rejettent l’idée selon laquelle ils veulent gouverner Gaza, exprimant plutôt leur soutien à un conflit sans fin.

« J’espère que l’état de guerre avec Israël deviendra permanent à toutes les frontières et que le monde arabe sera à nos côtés », a déclaré Taher El-Nounou, consultant en médias du Hamas, au journal.

« L'objectif du Hamas n'est pas de diriger Gaza et de lui apporter de l'eau, de l'électricité, etc. », explique al-Hayya.

« Cette bataille n’a pas eu lieu parce que nous voulions du carburant ou de la main d’œuvre », ajoute-t-il. « Il n’a pas cherché à améliorer la situation à Gaza. Cette bataille vise à renverser complètement la situation.

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Pin'has - 26/27 Juillet
Des membres du Hamas disent au New York Times qu'ils espèrent une guerre "permanente", mais qu'ils ne se soucient pas de diriger Gaza