En ce moment Écouter la radio

Apologie du terrorisme à Montpellier : enquête ouverte pour apologie du Hamas après une manifestation à Montpellier

France.

Apologie du terrorisme à Montpellier : enquête ouverte pour apologie du Hamas après une manifestation à Montpellier
Manifestation pro-palestinienne à Montpellier - Capture écran X Licra

La guerre de la communication scélérate se poursuit en France avec encore une manifestation qui a dérapé en messages de haine anti-israelienne et d’apologie du Hamas. Le parquet de Montpellier a été saisi par le préfet de l’Hérault après les déclarations d’un manifestant qui a qualifié l’attaque du Hamas d’«acte de résistance».

Saisi par le préfet de l'Hérault, le parquet de Montpellier a ouvert une enquête pour «apologie du terrorisme» après qu'un manifestant a qualifié «d'acte de résistance» l'attaque d'Israël par le Hamas, à la fin d'une manifestation propalestinienne samedi à Montpellier.

«Le parquet de Montpellier a été saisi (dimanche) d'un signalement émis par le Préfet au titre de l'article 40 suite à la diffusion sur les réseaux sociaux d'une vidéo représentant un homme qualifiant

L’acte du Hamas du 7 octobre est qualifié notamment "d'acte de résistance (et) d'un battement d'ailes de papillon"

A l'AFP la procureure de la République adjointe de Montpellier Moune Mercan a précisé «Nous avons immédiatement saisi le commissariat de Montpellier d'une enquête du chef d'apologie du terrorisme».

Le préfet de l'Hérault, François-Xavier Lauch, avait dénoncé dimanche des «propos extrêmement graves (...) faisant l'apologie d'un acte de terrorisme» tenus lors de cette manifestation ayant rassemblé 1750 personnes selon la préfecture (4000 selon les associations organisatrices). Le préfet avait annoncé avoir saisi le procureur de Montpellier, regrettant que «les engagements» des organisateurs «de prévenir ce type de propos (...) n'aient pas été tenus».

Dans une vidéo relayée par la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra), on peut entendre un militant qui, en fin de manifestation, qualifie, au micro, l'attaque du mouvement islamiste armé Hamas du 7 octobre d'«acte de résistance», d'«acte héroïque» et de «battement d'ailes de papillon»

Le sénateur socialiste de l'Hérault Hussein Bourgi avait également indiqué saisir la justice, tandis que la Licra a dit souhaiter que «cette apologie publique du terrorisme ne reste pas sans réponse judiciaire».

« Tout s’est très bien passé » pour les organisateurs hypocrites de la manifestation

Dans une lettre ouverte en réponse au préfet, La Libre Pensée de l'Hérault, l'une des associations ayant appelé au rassemblement de samedi, a pour sa part estimé que «tout s'est très bien passé» lors de la manifestation elle-même et que les propos tenus par un «individu alors que la manifestation était terminée n'engagent que lui et ne sont pas ceux des organisateurs».

«Nous nous étonnons qu'un incident impliquant un individu isolé après la dispersion puisse être monté ainsi en épingle», indique l'association, qui regrette que de nombreuses expressions de «soutien au massacre des Palestiniens» dans les médias français n'aient pas «provoqué de poursuite ou de réaction du gouvernement ou d'une préfecture».

Michel Zerbib

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Balak - 19/20 Juillet
Apologie du terrorisme à Montpellier : enquête ouverte pour apologie du Hamas après une manifestation à Montpellier