En ce moment Écouter la radio

Une émission satirique israélienne se moque du soutien libéral occidental aux terroristes du Hamas

Israël.

Une émission satirique israélienne se moque du soutien libéral occidental aux terroristes du Hamas
xtrait du sketch "Eretz Nehederet" sur l'Université de Columbia - Capture d'écran vidéo

L'émission de télévision israélienne Eretz Nehederet, qui signifie « pays merveilleux », s'est moquée du soutien libéral occidental à l'organisation terroriste Hamas dans un nouveau clip publié dimanche.

Le sketch de 19 minutes, intitulé « Bienvenue en Untisemity Columbia », s'ouvre sur une image falsifiée du logo de l'Université de Columbia. Le nouveau logo présente le drapeau palestinien avec l’inscription « du fleuve à la mer » en dessous et deux Magen David barrés. 

L'Université de Columbia a été au centre de multiples scandales depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, un professeur faisant activement l'éloge de l'attaque du 7 octobre contre des civils. Tout au long du spectacle, les comédiens se moquent de l'ignorance et de l'hypocrisie apparente des étudiants soutenant le Hamas, une organisation terroriste enregistrée qui ne partage pas les valeurs associées au libéralisme occidental. 

L’un des comédiens a brandi un drapeau LGBT+ contenant le drapeau palestinien à l’intérieur ; ce drapeau est souvent utilisé par le mouvement « Queers for Palestine ». Être LGBT+ à Gaza est un crime passible de la peine de mort, c'est pourquoi le soutien au Hamas et au nationalisme palestinien de la part de certains membres de la communauté LGBT peut être considéré comme choquant pour certains.

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat 'Houkat - 12/13 Juillet
Une émission satirique israélienne se moque du soutien libéral occidental aux terroristes du Hamas