En ce moment Écouter la radio

Plus d’un quart des responsables du Hamas se cachent au Moyen-Orient selon Tsahal

Israël.

Plus d’un quart des responsables du Hamas se cachent au Moyen-Orient selon Tsahal
Terroristes du Hamas - DR

Les hauts responsables politiques et diplomatiques de l’ organisation terroriste Hamas vivent et opèrent tous en dehors de la bande de Gaza, a déclaré lundi la Direction du renseignement militaire. L’armée israélienne a répertorié plus d’un quart des responsables du Hamas, dont le haut responsable Ismail Haniyeh, comme opérant en dehors de Gaza, notamment en Iran, au Qatar, au Liban et en Turquie.

Haniyeh, qui a rencontré dimanche l'ayatollah iranien Ali Khamenei, est le chef du bureau politique du Hamas, qui opère depuis la capitale qatarie, Doha.

Les responsabilités des dirigeants du Hamas à l'étranger sont divisées en trois secteurs : la Judée-Samarie, la bande de Gaza et les affaires étrangères. La Direction du renseignement a déclaré qu'elle "travaillait sans relâche pour comprendre, cartographier et localiser" les dirigeants.

Certains responsables des affaires étrangères du Hamas opèrent à l'extérieur, dans divers pays où le Hamas n'est pas officiellement présent, collectant des fonds et dirigeant le terrorisme, a rapporté l'armée israélienne.

Ces responsables exercent également une forte influence sur le conseil de la Choura de l'organisation terroriste, composé de représentants des trois branches opérationnelles, ainsi que de représentants des terroristes palestiniens emprisonnés dans les prisons israéliennes.

De cette façon, les dirigeants du Hamas tels que Haniyeh, l'ancien chef Khaled Mashaal, son adjoint Moussa Abu Marzouk et l'ancien ministre de l'Intérieur Fathi Hamad sont tous capables de manipuler ce qui se passe quotidiennement sur le terrain à Gaza et de réorienter les besoins les plus critiques des civils gazaouis vers la terreur. entre les mains de l'organisation.

Le Jerusalem Post a également rapporté le mois dernier que Muhammad Qassem Sawalha , un terroriste du Hamas qui dirigeait des opérations en Judée-Samarie, profitait de la vie dans une maison financée par l'État à Londres.

Le chef adjoint du Hamas, Saleh al-Arouri , qui est également en charge de la branche Judée-Samarie du Hamas, opère actuellement au Liban. Selon l'armée israélienne, Arouri, avec d'autres dirigeants à l'étranger, mène des activités terroristes contre les Israéliens et d'autres cibles dans les pays musulmans ainsi que dans les communautés musulmanes d'Occident.

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Pin'has - 26/27 Juillet
Plus d’un quart des responsables du Hamas se cachent au Moyen-Orient selon Tsahal