En ce moment Écouter la radio

Israël n'a pas le droit de se défendre, déclare la Russie à l'ONU

International.

Israël n'a pas le droit de se défendre, déclare la Russie à l'ONU
Conseil de sécurité de l'ONU - Capture d'écran ONU web TV

Israël n'a pas le droit de se défendre car il est une puissance occupante, a déclaré mercredi le représentant de la Russie auprès des Nations Unies, Vasily Nebenzya, lors d'une session extraordinaire d'urgence de l' Assemblée générale des Nations Unies. "La seule chose qu'ils peuvent rassembler, ce sont des déclarations continues sur le prétendu droit d'Israël à l'autodéfense, même si en tant que puissance occupante, il ne dispose pas de ce pouvoir, comme le confirme l'avis consultatif de la Cour internationale de Justice rendu en 2004", a déclaré le Représentant russe.

Tout en affirmant qu’Israël n’a pas le droit de se défendre, Nebenzya a ensuite déclaré qu’Israël avait le droit « d’assurer sa sécurité » et de « combattre le terrorisme ». "En ce qui concerne la sécurité d'Israël - et nous reconnaissons son droit à assurer sa sécurité - cette sécurité ne peut être pleinement garantie que si nous résolvons la question palestinienne sur la base des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité de l'ONU", a déclaré le représentant russe. "Le peuple juif a souffert persécution depuis de nombreux siècles et le peuple juif devrait savoir mieux que quiconque que la souffrance des gens ordinaires, les vies innocentes perdues au nom d’un châtiment aveugle, ne rétabliront pas la justice, ne ramèneront pas les morts à la vie, ni ne consoleront leurs familles.

Faisant peut-être référence aux critiques occidentales à l'égard de l'invasion et de l'occupation de l'est de l'Ukraine par la Russie, Nebenzya a accusé les États-Unis et leurs alliés d'« hypocrisie », affirmant que « dans d'autres situations complètement différentes, ils lancent des appels au respect du droit humanitaire, créent des commissions d'enquête, imposer des sanctions à ceux qui, en réalité, ne recourent à la force qu’en dernier recours pour mettre fin à des années de violence.» Nebenzya a accusé les pays occidentaux de « torpiller » les efforts visant à parvenir à un règlement pacifique de la situation et a condamné les efforts des États arabes visant à normaliser leurs relations avec Israël avant que le conflit israélo-palestinien ne soit réglé.

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Nasso - 14/15 Juin
Israël n'a pas le droit de se défendre, déclare la Russie à l'ONU