En ce moment Écouter la radio

Antisémitisme en Tunisie : la synagogue de Gabès incendiée, les responsables de la communauté juive locale ont peur et minimisent

International.

Antisémitisme en Tunisie : la synagogue de Gabès incendiée, les responsables de la communauté juive locale ont peur et minimisent
Les restes du tombeau d'El Maarabi à la synagogue de Gabès - Guy Azria

La synagogue d’El Hamma, près de la ville de Gabès, dans le sud de la Tunisie, a été incendiée lundi soir par des inconnus, ont indiqué à l’AFP plusieurs responsables de la communauté israélite locale. «Des gens ont incendié la synagogue lundi soir et les rouleaux de la Torah ont été brûlés», a indiqué à l’AFP Trabelsi Perez, le chef de la communauté juive de Djerba, située à 500 km au sud de Tunis. «Ca m’étonne car il y avait des policiers non loin de la synagogue», a poursuivi Perez Trabelsi, joint par téléphone depuis Tunis et qui est également président de la Ghriba, la plus ancienne synagogue d’Afrique sur l’île de Djerba.

La plus grave attaque contre les Juifs de Tunisie avait eu lieu à Djerba

La Ghriba avait été visée en avril 2002 par un attentat au camion piégé revendiqué par Al-Qaïda. 21 personnes avaient été tuées: 14 touristes allemands, 5 Tunisiens et deux Français. Perez a par ailleurs indiqué que les vitres de trois ou quatre voitures dans le quartier juif de Houmt-Souk (la capitale de l’île de Djerba) avaient été brisées tard vendredi. «C’est calme à Djerba, mais les gens (la communauté juive) ont peur», a-t-il poursuivi.

La communauté juive de Tunisie représente actuellement 1 600 personnes, essentiellement à Djerba

Le vice-président de la communauté juive de Tunisie, M. Khalifa Atoun, tout en confirmant l’incendie de la synagogue à 15 km de Gabès, a toutefois relativisé la portée de l’incident dans le contexte d’instabilité actuelle du pays. «On a bien brûlé des bâtiments officiels, ça peut arriver à tout le monde», a-t-il déclaré à l’AFP. En réalité les derniers Juifs de Tunisie ont peur et les responsables communautaires affichent toujours une confiance aux autorités tunisiennes. La Tunisie a été le théâtre d’un attentat en mai 2023 lors de la manifestation du pèlerinage de la Ghriba qui a couté la vie à deux français Juifs et deux policiers.

Michel Zerbib

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Pin'has - 26/27 Juillet
Antisémitisme en Tunisie : la synagogue de Gabès incendiée, les responsables de la communauté juive locale ont peur et minimisent