En ce moment Écouter la radio

Antisémitisme en Grande Bretagne : Rishi Sunak dénonce des actes «inacceptables» dans les manifestations propalestiniennes

International.

Antisémitisme en Grande Bretagne : Rishi Sunak dénonce des actes «inacceptables» dans les manifestations propalestiniennes
Le Premier ministre britannique, Rishi Sunak - X

15 personnes ont été interpellées par la police lors d’une manifestation pro-palestinienne à Londres samedi. Le gouvernement dénonce la recrudescence d’actes antisémites.

La police «examine les images de certaines des choses que de nombreuses personnes auraient vues et qui sont tout simplement inacceptables», a affirmé Rishi Sunak lors d'un déplacement dans une école juive du nord de Londres.

«Il n'y a pas de place pour l'antisémitisme dans notre société et nous ferons tout notre possible pour l'éradiquer, et là où il est présent, nous le combattrons avec toute la force de la loi», a-t-il ajouté.

Des milliers de manifestants pro-palestiniens voire violemment anti-israéliens 

Des milliers de personnes ont participé à des manifestations à Londres et dans d'autres villes du Royaume-Uni en soutien aux Palestiniens une semaine après l'attaque sanglante lancée par le Hamas en Israël, qui a répliqué par des frappes massives sur la bande de Gaza.

Dimanche, la police londonienne, dont plus de 1000 agents étaient déployés pour surveiller la manifestation, a indiqué avoir arrêté quinze personnes. La police a notamment lancé un appel à témoin pour identifier deux femmes présentes à la manifestation londonienne qui arboraient sur leurs vêtements une image de parapentes, allusion à certains combattants du Hamas qui ont utilisé des parapentes motorisés pour mener leur attaque en Israël le 7 octobre dernier.

Les autorités ont recensé une hausse des actes antisémites depuis une semaine et une jeune femme a été arrêtée vendredi, soupçonnée d'avoir affiché son soutien au Hamas, classé organisation terroriste au Royaume-Uni.

«La loi est très claire: le soutien ou la glorification du Hamas sont illégaux et ces délits peuvent entraîner des peines allant jusqu'à près de 14 ans d'emprisonnement», a insisté Rishi Sunak

«À tous ceux qui ont jugé bon de promouvoir le génocide, de glorifier le terrorisme et de moquer le meurtre de personnes juives, dont des femmes et des enfants: la police viendra vous chercher», a aussi prévenu sur Twitter dimanche la ministre de l'Intérieur Suella Braverman.

Lors de son déplacement, Rishi Sunak a réitéré le soutien du Royaume-Uni à Israël, et a affirmé avoir évoqué avec son homologue israélien Benyamin Netanyahou «la nécessité de minimiser les conséquences sur les civils autant que possible», rappelant qu'Israël a appelé les habitants du nord de Gaza à évacuer vers le sud, dans la perspective d'une offensive visant les positions du Hamas.

Michel Zerbib

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chavouot - 11/12/13 Juin
Antisémitisme en Grande Bretagne : Rishi Sunak dénonce des actes «inacceptables» dans les manifestations propalestiniennes