En ce moment Écouter la radio

Tsahal va ouvrir pour la première fois sa principale unité de commando aux recrues féminines

Israël.

Tsahal va ouvrir pour la première fois sa principale unité de commando aux recrues féminines
Des femmes soldats pendant un entraînement, sur une photographie non datée publiée par l'armée le 7 juin 2022 - FDI

L'armée israélienne a annoncé mardi qu'elle commencerait à recruter des femmes dans l'unité militaire la plus élitiste, Sayeret Matkal, ainsi que dans deux autres unités auparavant fermées aux femmes, dans le cadre des derniers programmes pilotes visant à ouvrir davantage de combats. rôles aux combattantes. Ces mesures interviennent après que la Haute Cour de justice a demandé en juin à l’armée israélienne d’expliquer pourquoi elle n’avait pas ouvert toutes ses unités aux femmes. À partir de fin 2024, les recrues féminines pourront subir divers examens physiques et mentaux spéciaux, leur permettant potentiellement de servir à des postes de combat au sein de l’unité commando Sayeret Matkal, a indiqué l’armée israélienne.

Cependant, le programme pilote ne sera réalisé que si l'armée dispose de suffisamment de recrues féminines répondant aux critères du Sayeret Matkal, qui seraient décidés avant le recrutement des premières recrues fin 2024. Par ailleurs, Tsahal prévoit d’ouvrir l’unité d’élite 5515, une unité de mobilité de combat, aux recrues féminines, à partir de 2025, à condition qu’elle dispose de suffisamment de femmes soldats qui réussissent les différents tests de sélection. L'unité est chargée d'opérations spéciales liées à la conduite et travaille souvent en tandem avec d'autres unités d'élite.

L'armée israélienne estime qu'il y a de fortes chances qu'il y ait suffisamment de recrues féminines pour Sayeret Matkal et l'unité de mobilité de combat, tirant les leçons d'un programme pilote en cours permettant aux femmes de servir à des postes de combat dans l'unité héliportée de recherche et de sauvetage 669 et dans l'unité de combat Yahalom. unité d'ingénierie. Enfin, Tsahal a déclaré qu’elle envisageait de lancer un programme pilote permettant aux femmes soldats de servir dans les corps blindés courant 2024.

Actuellement, les femmes soldats peuvent servir dans les chars du Corps de défense des frontières de Tsahal, au sein d'une compagnie de chars entièrement féminine au sein du bataillon d'infanterie légère mixte Caracal, qui opère le long de la frontière égyptienne – pas dans les guerres ou dans les combats derrière les lignes ennemies.

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
Chabbat Chela'h - 28/29 Juin
La météo locale
Chabbat Béhaalotekha - 21/22 Juin
Tsahal va ouvrir pour la première fois sa principale unité de commando aux recrues féminines