En ce moment Écouter la radio

Directeur de l'AIEA : l'Iran a augmenté ses stocks d'uranium de qualité quasi militaire

International.

Directeur de l'AIEA : l'Iran a augmenté ses stocks d'uranium de qualité quasi militaire
Le directeur de l'AIEA, Rafael Grossi - X

Le directeur général de l'AIEA, Rafael Grossi, a averti lundi qu'il existe un processus de « routinisation » des nombreuses violations nucléaires de l'Iran. Lors d'une conférence de presse après son discours devant le Conseil des gouverneurs de l'AIEA, il a également averti que tout futur accord entre la République islamique et l'Occident devrait prendre en compte les progrès nucléaires massifs réalisés par Téhéran, depuis les centrifugeuses IR-1 jusqu'aux IR 2, IR-4, et les centrifugeuses IR-6, ainsi que de l'uranium enrichi à 3,67 % jusqu'à l'uranium enrichi à 60 % en grande quantité. Tout en espérant des progrès dans les négociations avec l’Iran et l’Occident, il a déclaré qu’il continuerait à signaler les violations iraniennes sur la seule base scientifique.

Plus tôt dans la journée, il a déclaré au Conseil des gouverneurs de l'AIEA que l'Iran avait continué d'augmenter son stock d'uranium enrichi à 60 % (proche de la qualité militaire) et qu'il n'y avait eu aucun progrès pour amener Téhéran à expliquer de manière crédible l'existence de traces illicites. d'uranium trouvé sur des sites nucléaires non déclarés. Dans ses commentaires sur deux rapports qu'il a soumis au Conseil, Grossi a déclaré que même si le rythme de l'enrichissement de l'uranium par la République islamique au niveau de 60% a ralenti, il a globalement augmenté.

Ces développements ont été quelque peu surprenants compte tenu des progrès évidents qui ont été réalisés entre l'Occident et l'Iran ces dernières semaines vers le dégel d'environ 10 milliards de dollars d'avoirs iraniens, la libération de cinq citoyens américains dans les prisons iraniennes, et la réduction notable des attaques menées par des mandataires iraniens contre Forces américaines au Moyen-Orient. "Le directeur général de l'AIEA [Rafael Grossi] regrette qu'il n'y ait eu aucun progrès dans la résolution des problèmes de garanties en suspens au cours de la période considérée", indique l'un des rapports, faisant référence à l'incapacité de l'Iran à expliquer de manière crédible l'origine des particules d'uranium trouvées. sur deux sites non déclarés.

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Métsora - 19/20 Avril
Directeur de l'AIEA : l'Iran a augmenté ses stocks d'uranium de qualité quasi militaire