En ce moment Écouter la radio

Tous les juifs marocains seraient en sécurité après le séisme ayant plus de 2800 morts

International.

Tous les juifs marocains seraient en sécurité après le séisme ayant plus de 2800 morts
zone dévastée au Maroc - DR

Les Juifs et les sites juifs semblent avoir été largement épargnés après le tremblement de terre dévastateur qui a frappé le Maroc vendredi soir, tuant plus de 2 800 personnes et plongeant en ruines certaines des régions les plus pauvres de ce pays d’Afrique du Nord-Ouest. L’exportation d’etrogs, les agrumes récoltés localement et utilisés rituellement lors de la prochaine fête de Souccot, semble également se poursuivre sans relâche. L’American Jewish Joint Distribution Committee, qui opère au Maroc depuis 1947, a envoyé du personnel pour y lancer une opération d’aide.

Dov Maisel, vice-président des opérations chez Israel Hatzalah, une organisation d'aide d'urgence à but non lucratif, a déclaré qu'une équipe préliminaire de quatre personnes ayant une expérience dans la gestion des catastrophes s'était rendue au Maroc tôt dimanche. « Ils décrivent de terribles sites de destruction », a-t-il déclaré à la Jewish Telegraphic Agency, ajoutant que son groupe déterminerait la taille et la portée de sa mission finale en fonction de ce que l’équipe observerait. « Est-ce que ce sera plus médical ? Chercher et sauver? Psycho-traumatisme ? C’est l’évaluation qu’ils font actuellement.

Le séisme de magnitude 6,8, centré dans les montagnes de l'Atlas près de Marrakech, a frappé à une époque de tourisme juif accru, suite à la normalisation des relations entre Israël et le Maroc en 2020. Israël a déclaré qu'il était au courant de la présence de 479 Israéliens dans le pays au moment du séisme. et avait veillé à la sécurité de tous. Le séisme s'est produit à la veille d'un pèlerinage majeur coïncidant avec l'anniversaire de la mort d'un rabbin marocain et alors que les fermes d'etrogs du pays terminaient leurs récoltes d'etrogs en prévision de la fête des récoltes d'automne de Souccot, qui commence cette année dans moins de trois semaines le 29 septembre. Des centaines de milliers d'etrogs sont cultivés au Maroc chaque année avant la fête.

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Béhar - 24/25 Mai
Tous les juifs marocains seraient en sécurité après le séisme ayant plus de 2800 morts