En ce moment Écouter la radio

Netanyahou répond à Ben-Gvir : personne ne peut arrêter l’accord sur la réforme judiciaire

Israël.

Netanyahou répond à Ben-Gvir : personne ne peut arrêter l’accord sur la réforme judiciaire
Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou - Haïm Zach/GPO

Le bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu a annoncé que le Premier ministre s'efforçait d'« épuiser toutes les possibilités pour parvenir à un consensus national » concernant le plan de réforme judiciaire du gouvernement, après que le ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben-Gvir, a rejeté un projet en cours d'élaboration lundi à la résidence du président. "Si un tel accord est conclu, personne n'empêchera sa mise en œuvre", a souligné Netanyahou.

Ben-Gvir a déclaré que bien qu'il soutienne les pourparlers, il est contre le plan annoncé, le qualifiant de « capitulation ». "Je suis favorable aux négociations, mais contre la capitulation. La réforme est importante pour l'Etat d'Israël, elle équilibrera les trois pouvoirs : le législatif, l'exécutif et le judiciaire", a déclaré Ben-Gvir. "Se plier à la résidence du président signifie humilier plus de la moitié de la nation . Se plier à la résidence du président signifie une violation des valeurs de droite. Otzma Yehudit ne prêtera pas la main à ce pliage. J'appelle mes amis, les chefs du coalition, pour faire entendre votre voix, allons contre le repli et la capitulation."

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
Chabbat Chela'h - 28/29 Juin
La météo locale
Chabbat Béhaalotekha - 21/22 Juin
Netanyahou répond à Ben-Gvir : personne ne peut arrêter l’accord sur la réforme judiciaire