En ce moment Écouter la radio

TextRE : recyclage des textiles, chronique de Jean-François Strouf

Israël.

TextRE : recyclage des textiles, chronique de Jean-François Strouf
Du linge déposé - DR

Sur 100 milliards de vêtements produits chaque année dans le monde, près de 92 millions de tonnes finissent dans les décharges, selon illuminem, une plateforme qui surveille les performances des entreprises en matière de durabilité et de questions éthiques. Seulement 1 pour cent de ces vêtements sont recyclés et environ 12 pour cent sont transformés en produits de moindre qualité tels que des chiffons de nettoyage, des rembourrages de moquettes et des isolants phoniques. Ces matériaux non traités pourrait mettre des centaines d’années à se décomposer, nuisant ainsi à l’environnement.

Parmi les acteurs de ce combat gigantesque, une Start Up israélienne basée à Tel Aviv, TextRe comme Textile Recycle, propose sa propre solution : développer un moyen de fabriquer de tout nouveaux produits en plastique à partir de chemises rongées par les mites, de pantalons déchirés et d'autres vêtements indésirables que nous jetons habituellement. Elle utilise des fibres synthétiques telles que le polyester et le nylon provenant de déchets textiles et les combine avec certaines substances, notamment une quantité réduite de plastique et d'autres matériaux divers, afin de créer des granulés de plastique. Le processus peut être intégré de manière transparente dans les lignes de production des entreprises de fabrication de plastique, qui mélangeront les granulés avec des polymères vierges et produiront finalement un produit en plastique provenant de sources plus durables, en conservant élasticité et durabilité.

Pour un recyclage habituel, les fibres synthétiques sont séparées du vêtement, déchiquetées en petits morceaux de plastique, puis fondues, généralement pour filer un nouveau fil. Cependant, peu de vêtements sont recyclés car chacun est composé d'une combinaison différente de fibres synthétiques et naturelles, en plus de posséder divers accessoires comme du métal, des fermetures éclair et des boutons...

Réaliser que la plupart des vêtements sont fabriqués à partir de plastique - comme le polyester - a naturellement amené TextRe à réfléchir à des moyens de les recycler pour des applications dans l'industrie du plastique.

Les fibres synthétiques n'ont pas besoin d'être si soigneusement séparées pour que la startup puisse les transformer efficacement en de tout nouveaux produits et non en sous-produits type chiffons… leur technologie peut transformer avec succès les fibres synthétiques séparées en granulés qui sont ensuite injectés dans un moule pour créer un nouveau produit en plastique.

La Commission européenne est en train de rédiger au moins 16 textes législatifs qui obligeront les entreprises de mode à assumer davantage de responsabilités quant à l'impact environnemental des vêtements qu'elles produisent.

Jean-François Strouf

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Métsora - 19/20 Avril
TextRE : recyclage des textiles, chronique de Jean-François Strouf