En ce moment Écouter la radio

France. Rima Abdul Malak fustige «des propos et attitudes antisémites» de Médine

France.

France. Rima Abdul Malak fustige «des propos et attitudes antisémites» de Médine
Le rappeur Médine - DR

La ministre de la Culture a pris la parole pour la première fois dans cette affaire et juge inadmissible que le rappeur, ait été invité aux universités d'été des écologistes. Rima Abdul Malak a jugé dimanche que le rappeur Médine avait eu ces dernières années des «propos et attitudes problématiques», allant d'un geste à un tweet récent, tous deux «antisémites». Lors de ces  rencontres du parti EELV, puis d'un débat aux journées d'été de LFI, fin août, Médine a juré qu'il n'était pas antisémite. «Médine, ces deniers années a eu quand même un certain nombre de propos et d'attitudes très problématiques», a estimé Rima Abdul Malak, invitée dimanche de l'émission «Softpower» sur France Culture. «De la quenelle qui est un geste très clairement antisémite, à des paroles de chanson comme "je vais scier l'arbre de la laïcité" (...) jusqu'à un tweet récent qui sent un relent assez fort d'antisémitisme attaquant Rachel Kahn, des propos homophobes, on va pas tous les lister», a-t-elle poursuivi. Pour la ministre, «tout ça ne peut pas être qualifié simplement comme ça en toute légèreté de maladresse. C'est bien plus grave qu'une maladresse et pour moi c'est inadmissible». Selon Rima Abdul Malak, «aujourd'hui, la lutte contre l'antisémitisme ne doit avoir aucune ambiguïté». Les écologistes «se sont fourvoyés dans une tentative de buzz et d'ailleurs ça a marché», a-t-elle encore dit. «Ça a fait une formidable publicité à Médine, que je regrette».

Michel Zerbib

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Pin'has - 26/27 Juillet
France. Rima Abdul Malak fustige «des propos et attitudes antisémites» de Médine