En ce moment Écouter la radio

Nucléaire. La production d'uranium enrichie ralentit en Iran, selon l'AIEA

International.

Nucléaire. La production d'uranium enrichie ralentit en Iran, selon l'AIEA
Nucléaire - Pixabay

L'Iran ralentit l'enrichissement d’uranium de qualité militaire devrait conclure le mois prochain l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), l'organe de surveillance nucléaire des Nations unies, selon des informations publiées jeudi. Selon Bloomberg, l’AIEA se prépare à publier son rapport trimestriel sur les développements nucléaires iraniens avant la réunion du conseil d'administration du 11 septembre.

Selon le média, les données de l'AIEA montreront que Téhéran ralentit sa production d'uranium hautement enrichi, élément clé de la fabrication d'une bombe atomique. Un développement qui devrait contribuer à l'apaisement des tensions entre la République islamique et les États-Unis, déjà amorcé avec les discussions entre les deux pays ennemis au sujet de la libération de prisonniers américains, en échange du dégel de 6 milliards de dollars d'actifs iraniens.

La prochaine étape pourrait être la reprise des négociations sur l'accord nucléaire iranien, interrompues l'année dernière. Téhéran affirme que son programme nucléaire est pacifique, mais l'AIEA a détecté en début d’année des particules d'uranium enrichies à 83,7 %, un niveau proche du seuil de fabrication d'une arme nucléaire.

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Métsora - 19/20 Avril
Nucléaire. La production d'uranium enrichie ralentit en Iran, selon l'AIEA