En ce moment Écouter la radio

"Un mensonge absolu", le Kremlin se défend d'être responsable de la mort du chef de la milice Wagner

International.

"Un mensonge absolu", le Kremlin se défend d'être responsable de la mort du chef de la milice Wagner
(Crédit : DR)
Le Kremlin a démenti vendredi 25 août avoir ordonné la mort de Evgueni Prigojine, chef du groupe paramilitaire Wagner et ennemi de Vladimir Poutine, présumé mort après le crash de son avion. «C'est un mensonge absolu, il faut aborder cette problématique (du crash) en se basant sur des faits», a affirmé Dmitri Peskov, le porte-parole du président russe interrogé sur les insinuations de dirigeants occidentaux selon lesquelles le Kremlin aurait ordonné l'assassinat de M. Prigojine. «Actuellement, autour de la catastrophe aérienne et des morts tragiques de passagers, notamment Evgueni Prigojine, il y a beaucoup de spéculations et on sait bien dans quel sens on spécule en Occident», a-t-il aussi dit. Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Balak - 19/20 Juillet
"Un mensonge absolu", le Kremlin se défend d'être responsable de la mort du chef de la milice Wagner