En ce moment Écouter la radio

L’auteur de la fusillade à l’école juive de Memphis souffrait du traumatisme de la mort de son père abattu par la police en 2003

International.

L’auteur de la fusillade à l’école juive de Memphis souffrait du traumatisme de la mort de son père abattu par la police en 2003
(Crédit : DR)
La fusillade n’a pas fait de victimes dans l’école mais l’homme qui a tiré devant cet établissement a été grièvement blessé par les tirs de la police. On a vite appris que l’individu était juif et souffrait de problèmes psychiatriques et de traumatismes causés par la mort de son père tué par la police il y a plusieurs années. Joël Bowman a tenté d’entrer à l’Academie hébraïque Margolin de Memphis avec une arme à feu lundi après-midi tirant plusieurs coup de feu à l’extérieur avant de prendre la fuite. La police a retrouvé son véhicule dans une ville voisine et lui a tiré dessus.

On en sait un peu plus sur cet homme

Joël Bowman est Juif et ancien élève de l’école a été identifié pour la première fois par des médias locaux. L’homme est hospitalisé après avoir subi des blessures graves mais il est conscient. La fusillade avec la police et Bowman n’est pas sans rappeler les circonstances de la mort de son père en 2003. Lors du drame le père de Bowman, le docteur Anthony j.Bowman, souffrait de troubles bi-polaires et présentait un comportement inquiétant. La police était arrivée sur les lieux et avait trouvé l’homme avec une arme à feu pointée contre lui-même. Les policiers l’avaient neutralisé en lui tirant dessus. Son fils Joël, mineur à l’époque, avait assisté à la mort de son père. La famille avait intenté un procès contre la ville considérant qu’il avait été tué à tort et ne représentait pas une menace. Le procès a été rejeté en 2010. D’ailleurs Joël Bowman avait publié samedi dernier une photographie de la tombe de son père sur Facebook assortie de longues déclarations incohérentes et témoignant de son angoisse mentale et de la douleur familiale.

La motivation de la fusillade est incertaine

Un proche de la famille a témoigné : « C’était un gars formidable qui avait des problèmes de santé et un traumatisme de la mort de père... et n’essayait pas de tirer sur quiconque; » Margolin Hebrew Academy s’est dite « choquée et attristée » par cet incident et reconnaissante à Dieu que grâce aux mesures de sécurité étendues de notre école et à la réponse rapide du département de police de Memphis, tout le monde en sécurité. » Cet établissement est une école juive orthodoxe de la maternelle à la 12e année (Terminale). L’école n’est pas ouverte mais il y avait du personnel et des ouvriers sur le site. Bowman est diplôme de l’école en 2009 et avait reçu une bourse pour étudier en Israël. Michel Zerbib

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
Chabbat Chela'h - 28/29 Juin
La météo locale
Chabbat Béhaalotekha - 21/22 Juin
L’auteur de la fusillade à l’école juive de Memphis souffrait du traumatisme de la mort de son père abattu par la police en 2003