En ce moment Écouter la radio

Netanyahou : Je ne retirerai pas la procureure générale de son poste, mais je renommerai Deri comme ministre

Israël.

Netanyahou : Je ne retirerai pas la procureure générale de son poste, mais je renommerai Deri comme ministre
(Crédit : GPO)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré jeudi à NPR dans une interview qu'il ne remplacerait pas le procureur général Gali Baharav-Miara, mais s'attend à reconduire le président du Shas Aryeh Deri à un poste de direction dans son gouvernement. "Ce n'est même pas sur la table et cela n'arrivera pas", a déclaré Netanyahu à propos de la possibilité de retirer la procureure générale de son poste. Le Premier ministre a également rejeté toute idée selon laquelle la réforme judiciaire du gouvernement lui permettrait de rejeter plus facilement son propre procès. "C'est complètement faux. Il n'y a aucun lien entre cette réforme judiciaire, qui est très large, et mon procès", a-t-il déclaré.

Interrogé directement par NPR s'il reconduirait Deri maintenant que la Knesset a adopté la loi réduisant l'utilisation de la norme de raisonnabilité, Netanyahu a répondu : "Eh bien, vous savez, cela dépend de ce qui se passe, bien sûr, avec la législation, nous devons voir . Mais si ça tient, je m'attends à ce que ça arrive." Netanyahu a nié que la législation ait eu un impact sur la sécurité nationale d'Israël, malgré les inquiétudes des responsables de la défense "Je ne pense pas que cela affecte notre défense nationale, Israël est très fort", a déclaré Netanyahu. "Il n'y a pas vraiment, je dirais, de véritable diminution ou réduction de notre capacité à relever nos défis de sécurité."

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chavouot - 11/12/13 Juin
Netanyahou : Je ne retirerai pas la procureure générale de son poste, mais je renommerai Deri comme ministre