En ce moment Écouter la radio

Boycott de Ben & Jerry's : un actionnaire américain poursuit Unilever

International.

Boycott de Ben & Jerry's : un actionnaire américain poursuit Unilever
(Crédit : DR)

Unilever Plc a été poursuivi mercredi par un actionnaire américain qui a déclaré que la société avait mal géré la décision de son unité Ben & Jerry's de cesser de vendre des glaces dans les territoires palestiniens "occupés par Israël". Selon le recours collectif proposé devant le tribunal fédéral de Manhattan, Unilever a indûment dissimulé la décision avant qu'elle ne soit annoncée, reconnaissant que de nombreux États américains pourraient se départir d'entreprises qui soutiennent les boycotts anti-israéliens, mais l'ont soutenu une fois que la nouvelle est devenue publique.

Ben & Jerry's a annoncé en juillet dernier qu'il cesserait de vendre ses produits en Cisjordanie et dans certaines parties de Jérusalem-Est, et romprait sa relation de trois décennies avec un fabricant de glaces israélien qui a rejeté l'interdiction. Le prix des certificats de dépôt américains ("ADR") d'Unilever a chuté de près de 8% en six jours alors que la Floride et le Texas revoyaient leurs relations avec la société britannique de biens de consommation, et que certains groupes juifs accusaient Ben & Jerry's d'antisémitisme. Sept États, dont la Floride, le Texas et New York, ont par la suite cédé leurs investissements dans les fonds de pension d'Unilever, selon la plainte.

Gabriel Attal

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Ki Tissa - 01/02 Mars
Boycott de Ben & Jerry's : un actionnaire américain poursuit Unilever