En ce moment Écouter la radio

Un survivant de la Shoah tué dans un bombardement à Kharkiv

International.

Un survivant de la Shoah tué dans un bombardement à Kharkiv
(Crédit : ministère russe de la Défense)

Un survivant de la Shoah a été tué dans un bombardement à Kharkiv. Boris Romantschenko avait 96 ans. L’immeuble dans lequel il vivait a été touché par un obus vendredi. Boris Romantschenko a survécu aux camps de concentration de Buchenwald et BergenBelsen. Il était vice-président du Comité international Buchenwald-Dora". Par ailleurs, le gouvernement ukrainien a accusé hier les militaires russes d'avoir «enlevé» trois Israéliens à Melitopol. Tatiana Kumok et ses parents, Vera et Mikhail Kumok ont été relâchés au bout de quelques heures.  

Crédit : Twitter/@Buchenwald_Dora

A Kiev, où les combats se poursuivent, un couvre feu est de nouveau en vigueur depuis lundi soir et durera jusqu’à mercredi matin. Les forces russes ont bombardé le long d’un couloir humanitaire. 4 enfants ont été blessés. A Kherson, ville occupée par les forces russes dans le sud de l’Ukraine, au moins un blessé après une manifestation dispersée lundi par des tirs d'armes automatiques et de gaz lacrymogène. La Russie affirme que le centre commercial de Kiev bombardé lundi matin, faisant 8 morts, servait de dépôt d'armes et de munitions. Dans ce contexte, le président ukrainien a insisté lundi sur la nécessité d’une rencontre avec Vladimir Poutine mais refuse tout ultimatum. Il a précisé que tout "compromis" avec la Russie sera soumis à référendum. Le président ukrainien va s’adresser ce mardi au parlement italien et mercredi ce sera aux députés français.

Selon les Nations Unies, près de 3 millions et demi de personnes ont fui l'Ukraine depuis le début de la guerre. 90% d'entre eux sont des femmes et des enfants. La Pologne accueille à elle seule plus de la moitié des réfugiés. La France a acheminé lundi 55 tonnes de matériel médical, informatique, de lait pour enfants ainsi que des groupes électrogènes vers l'Ukraine via la Pologne. Par ailleurs, vingt enfants ukrainiens malades, accompagnés de leurs parents, sont arrivés hier en France pour être soignés.

Christophe Dard

Galerie photos
Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Ki Tissa - 01/02 Mars
Un survivant de la Shoah tué dans un bombardement à Kharkiv