En ce moment Écouter la radio

La Russie annonce ouvrir plusieurs couloirs humanitaires

International.

La Russie annonce ouvrir plusieurs couloirs humanitaires
(Crédit : service d'urgence ukrainien)

Pas de répit pour l’Ukraine. L’armée russe poursuit son offensive. Kharkiv, Marioupol (nord), Soumy (nord-est) et Mykolaïev et continuent à crouler sous les bombardements russes. A Kiev l’armée ukrainienne se tient prête à détruire le dernier pont reliant la ville à son arrière-pays à l'ouest pour freiner la progression des chars russes. Des missiles russes tirés depuis la mer se sont abattus aujourd'hui sur le village de Touzly, dans la région d'Odessa. Selon le président ukrainien Volodymyr Zelensky avait averti que la Russie se préparait à bombarder Odessa, port stratégique sur la mer Noire.

C’est dans ce contexte que Moscou annonce ouvrir plusieurs couloirs humanitaires et l’instauration d’un cessez-le-feu. Des annonces difficiles à croire au regard des combats qui se poursuivent. Le conflit a déjà fait plus d’un million et demi de déplacés.

Tout pour parvenir à une trêve. Le ballet diplomatique bat son plein et Israël continue d’endosser son rôle de médiateur. Le ministre des Affaires étrangères, Yaïr Lapid s’entretiendra avec son homologue américain Anthony Blinken à Riga en Lettonie. Ce dernier sera d’ailleurs reçu mardi par Emmanuel Macron à l’Elysée. Nouvel entretien dimanche entre le Premier ministre israélien Naftali Bennett et le président russe Vladimir Poutine. Le Conseil de sécurité de l'ONU se réunira ce lundi en urgence  pour échanger sur la crise sanitaire consécutive au conflit. De nouvelles négociations entre Kiev et Moscou doivent également se dérouler ce lundi à la frontière biélorusse mais elles ont peu de chance d’aboutir au regard des exigences de Moscou. 

Le conflit a de fortes répercutions sur les marchés. Conséquence de l'aggravation et la possibilité d'un embargo sur le pétrole russe. Une poussée de fièvre sur les marchés internationaux, hausses vertigineuses du pétrole et de l'or et lourde chute des bourses asiatiques.

Les sanctions continuent à pleuvoir sur la Russie. American Express suspend ses services vers la Russie et la Biélorussie. L’importation de pétrole russe est aussi envisagé. La mesure est sur la table selon Washington. "Nous parlons à nos partenaires et alliés européens pour l’envisager, de façon coordonnée, tout en s'assurant que subsiste un stock suffisant de pétrole sur les marchés mondiaux", a affirmé dimanche le secrétaire d’Etat américain, Anthony Blinken.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Vayakhel - 08/09 Mars
La Russie annonce ouvrir plusieurs couloirs humanitaires