En ce moment Écouter la radio

Tsahal lance un exercice surprise à Gaza pour tester l'état de préparation du Commandement Sud

Israël.

Tsahal lance un exercice surprise à Gaza pour tester l'état de préparation du Commandement Sud
(Crédit : Tsahal)

Les Forces de défense israéliennes ont lancé ce lundi un exercice surprise simulant une flambée soudaine de combats à la frontière de Gaza, a indiqué l'armée. L'exercice est destiné à tester l'état de préparation du Commandement sud de Tsahal et sa capacité à répondre à un conflit qui se développe rapidement et sa "coopération inter-organisationnelle et inter-branches", a déclaré Tsahal dans un communiqué.

Les habitants de la zone frontalière de Gaza ont été informés qu'ils devaient s'attendre à voir un grand nombre de troupes au sol et d'avions dans la région et qu'ils pourraient entendre des bruits d'explosions.

L'exercice de lundi faisait partie d'une série d'exercices connus sous le nom "d'évaluations du chef d'état-major", qui ont commencé sous le chef de Tsahal Aviv Kohavi comme un moyen d'évaluer l'état de préparation de l'armée sur plusieurs fronts.

Dans le cadre de ces examens, la marine israélienne a simulé une réponse à une menace maritime soudaine à la frontière libanaise en septembre 2019 ; quelques mois plus tard, l'armée a été forcée de répondre à une « cyberattaque » soudaine, qui a paralysé des systèmes informatiques clés ; en 2020, le commandement central de Tsahal a simulé un enlèvement et une flambée de violence en Judée-Samarie ; et en novembre dernier, l'armée a testé la rapidité avec laquelle elle pourrait appeler des réservistes si des combats éclataient au Liban, entre autres.

Gabriel Attal

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Ki Tissa - 01/02 Mars
Tsahal lance un exercice surprise à Gaza pour tester l'état de préparation du Commandement Sud