En ce moment Écouter la radio

Ian Brossat sur Radio J : "D’un côté, un État mérite d’avoir une sécurité garantie, Israël, et de l’autre, un peuple n’a pas d’État"

Israël.

Ian Brossat sur Radio J : "D’un côté, un État mérite d’avoir une sécurité  garantie, Israël, et de l’autre, un peuple n’a pas d’État"
(Crédit : DR)

Ian Brossat, directeur de campagne de Fabien Roussel (Parti communiste français), était ce lundi matin au micro de Christophe Barbier dans l'émission "Le Barbier du matin" à 7h45 sur Radio J. L'humoriste et chroniqueuse sur notre antenne, Judith Mergui, avait en préambule évoqué dans son billet humoristique les propos passés de Ian Brossat sur le conflit israélo-palestinien sur Sud Radio. "Un peuple qui vit un martyre sans fin, estime-t-il, confronté à une colonisation permanente. Les familles de Jérusalem Est sont chassées de chez elles pour être remplacées par des familles de colons israéliens", avait expliqué le maire adjoint. "Et pour qu’il y ait la paix, il faut qu’il y ait deux États, et pour qu’il y ait deux États, il faut le démantèlement des colonies. Il n’y aura pas d’État palestinien sans démantèlement des colonies israéliennes", avait-il ajouté.

https://youtu.be/AdiEK7brMwU

Le directeur de campagne de Fabien Roussel a poursuivi toujours sur le conflit. « Le Parti communiste a toujours dit qu’il faut la paix, et la paix c’est deux États, or la situation est déséquilibrée. Il y a d’un côté un État qui mérite d’avoir  une sécurité garantie, Israël, et de l’autre un peuple qui n’a pas d’État. Je ne suis pas convaincu que le nouveau Premier ministre israélien soit plus à même de faire la paix que  Netanyahu », a-t-il déclaré. 

L’ancienne ministre de la justice Christiane Taubira a terminé première de la Primaire  populaire qui a réuni plus de 390 000 votants, devançant Yannick Jadot et Jean-Luc  Mélenchon. « Cette primaire était taillée dès le départ pour que Christiane Taubira soit candidate. C’est peu flamboyant. Elle a annoncé sa candidature depuis longtemps déjà. Je n’ai pas vu l’ombre d’un programme », a indiqué Ian Brossat. 

Enfin, il a abordé sur le pouvoir d’achat, qui occupe une grande place dans cette campagne présidentielle. « La privatisation des autoroutes a transformé les automobilistes  en vaches à lait. Dix millions de voitures vont être interdites dans les métropoles parce  qu’elles polluent trop. C’est une bombe sociale. Des ménages modestes vont se retrouver assignés à résidence », a souligné Ian Brossat.

https://youtu.be/Ur6Vt0GU5zY

Alexandra Senigou

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Pin'has - 26/27 Juillet
Ian Brossat sur Radio J : "D’un côté, un État mérite d’avoir une sécurité garantie, Israël, et de l’autre, un peuple n’a pas d’État"