La Radio Juive

Le Shin Bet révoque les permis d’entrée de 230 proches de membres du Hamas à Gaza

(Crédit : UNRWA)

Le Shin Bet a déclaré qu’Israël révoquait les permis d’entrée en Israël de 230 Palestiniens de la bande de Gaza, des proches de membres du Hamas qui auraient travaillé pour recruter des Palestiniens de Judée-Samarie pour aider à commettre des attentats. Dans un communiqué, le Shin Bet indique que ces dernières semaines, des dizaines de Palestiniens ont été arrêtés et interrogés sur leurs liens présumés avec des membres du Hamas à Gaza. L’agence affirme que bon nombre des jeunes suspects ne savaient pas que le Hamas les utilisait pour faire avancer des attaques contre des cibles israéliennes.

Selon le Shin Bet, les membres du Hamas ont caché leur véritable identité en se faisant passer pour des entreprises et d’autres entités, tout en recrutant des Palestiniens de Judée-Samarie pour un travail rémunéré. Les Palestiniens de Judée-Samarie seraient chargés de transférer des fonds destinés à l’achat d’armes ou à la livraison de colis d’armes et de munitions, précise-t-il. « Tout cela sans que les passeurs ne soient conscients, dans la plupart des cas, qu’ils transfèrent des armes ou sont impliqués dans des activités terroristes », a déclaré le Shin Bet. L’agence affirme que l’opération a été dirigée par Farah Hamed, 45 ans, membre du Hamas de la ville cisjordanienne de Silwad qui a été expulsée vers Gaza dans le cadre de l’accord Shalit de 2011.

Gabriel Attal

LE 25-01-23 - 16:00