La Radio Juive

Netflix ajoutera un film israélien chaque semaine pour le reste de l’hiver

(Crédit: DR)

Après qu’aucun nouveau film en hébreu n’ait été projeté sur Netflix, chaque semaine, un nouveau film israélien des trois dernières décennies sera ajouté à la bibliothèque de contenu permanente du site chaque semaine. Les films incluent The Band’s VisitThe Wedding Plan, Saint Clara, Our FatherHunting Elephants, AjamiTel Aviv Stories et plus encore. Alors qu’au fil des ans, il n’y avait pas de films en bleu et blanc sur Netflix Israël, pendant l’hiver, un nouveau film montera tous les vendredis dans le cadre du « Vendredi israélien ».

Un total de 16 classiques de haute qualité en langue hébraïque des trois dernières décennies seront projetés sur Netflix en Israël. Entre autres choses, il y aura des superproductions telles que les lauréats du prix Ophir Fill the Void et Late Marriage;  des œuvres primées qui ont été reconnues dans le monde entier telles que The Band’s Visit et le film étranger nominé aux Oscars Ajami ; des films emblématiques des années 90 comme Holy Clara, qui a remporté le prix Ophir et le prix Tel Aviv Stories ; et des favoris comme Laces, God’s NeighborsOr (My Treasure) et plus encore. Jusqu’à présent, Netflix a déjà ajouté « The Band’s Visit » d’Eran Kolirin, « The Wedding Plan » de Rama Burshtein , Hunting Elephants de Reshef Levy , Late Marriage de Dover Kosashvili et Walls de Danny Lerner.

Les prochains films à sortir, par ordre chronologique, seront Fill the Void de Rama Burshtein (13 janvier), God’s Neighbours de Meni Yaish (20 janvier), Noodle d’Ayelet Menahemi (27 janvier), Our Father de Meni Yaish (3 février), Laces de Jacob Goldwasser  (10 février), Precious Life  » de Shlomi Eldar (17 février), Saint Clara d’Ari Folman et Ori Sivan (24 février), Ajami de Scandar Copti et Yaron Shani (3 mars) , Tel Aviv Stories d’Ayelet Menahemi et Nirit Yaron (10 mars), Or (My Treasure) de Keren Yedaya (17 mars) et Adam Resurrected de Paul Shrader (24 mars).

Gabriel Attal

LE 12-01-23 - 18:30