La Radio Juive

L’Iran condamne à mort 5 personnes pour le meurtre d’un officier paramilitaire Basij

(Crédit : DR)

L’Iran a condamné à mort cinq personnes pour le meurtre d’un membre de la force paramilitaire Basij lors de manifestations à l’échelle nationale, a annoncé ce mardi la justice. Onze autres personnes, dont trois enfants, ont été condamnées à de longues peines de prison pour la mort de Ruhollah Ajamian, a déclaré le porte-parole du pouvoir judiciaire Massoud Setayeshi lors d’une conférence de presse, ajoutant que les peines pouvaient faire l’objet d’un appel.

Un groupe de 15 personnes a été accusé de « corruption sur terre » suite à la mort d’Ajamian le 3 novembre à Karaj, une ville à l’ouest de Téhéran, a rapporté la semaine dernière le site Web Mizan Online de la justice. Les procureurs ont affirmé qu’Ajamian, 27 ans, avait été déshabillée et tuée par un groupe de personnes en deuil qui avaient rendu hommage à un manifestant tué, Hadis Najafi, lors de cérémonies marquant les 40 jours depuis sa mort.

Najafi a été tuée lors des troubles qui secouent l’Iran depuis la mort en détention de Mahsa Amini, une Iranienne de 22 ans d’origine kurde, après son arrestation pour violation présumée du code vestimentaire des femmes.

Gabriel Attal

LE 06-12-22 - 17:15