La Radio Juive

La pièce de théâtre Roméo et Juliette se déroulant dans l’Allemagne nazie suscite l’indignation

(Crédit : Icarus Theatre Collective de Londres)

Les projets de reconstitution de Roméo et Juliette de William Shakespeare, qui se déroulent cette fois pendant la Seconde Guerre mondiale, ont été interrompus brutalement après que la communauté juive a protesté contre l’intention de la pièce de faire de l’un des personnages principaux un nazi, selon l’hebdomadaire Jewish News. Une compagnie de production théâtrale basée à Londres, appelée « Icarus Theatre Collective », avait prévu de reconstituer la pièce, mais a fait de Juliet Capulet une fille juive qui tombe amoureuse de Romeo Montague, membre de la jeunesse nazie.
Lorsque l’appel au casting a été initialement lancé sur les réseaux sociaux, il n’y avait aucune mention de ces modifications spécifiques à l’histoire, selon le rapport.
Une fois les détails apparus, cependant, l’indignation a été suscitée par la suggestion que les deux personnages étaient sur un pied d’égalité, malgré l’insistance du théâtre sur le fait que ce n’était pas le cas, et qu’il est « compris » que l’histoire ait subi des changements radicaux pour démontrer l’immense social disparité entre les familles. Un critique a déclaré: « Utiliser l’Holocauste comme cadre pour » la plus prometteuse des histoires d’amour « rejette chaque morceau de l’histoire du meurtre systématique et de l’inhumanité. » Icarus a affirmé avoir mené des consultations avec des dirigeants juifs de la communauté avant de modifier la pièce et qu’ils étaient en « processus » d’engager des organisations juives sur la question.
De plus, ils ont déclaré qu’ils avaient l’intention de choisir des acteurs juifs et ont été consternés de découvrir que ces détails n’étaient pas mentionnés lors de l’appel au casting publié sur les réseaux sociaux. Max Lewendel, le directeur artistique de la compagnie, a déclaré : « Nous reconnaissons que nous nous sommes trompés et que les artistes juifs se sont sentis exclus. Nous sommes désolés pour la douleur que cela a causée. »
Gabriel Attal

LE 02-11-22 - 19:15