La Radio Juive

Elisabeth Borne veut « frapper durement » l’économie de la Russie « pour l’empêcher de financer son offensive »

(Crédit : DR)

En France, la guerre en Ukraine a aussi fait l’objet d’un débat lundi à l’Assemblée nationale en présence de l’ambassadeur d’Ukraine en France. La Première ministre Elisabeth Borne a pris la parole et a déclaré que la France entend « rendre le coût de la guerre insupportable pour la Russie, frapper durement son économie, pour l’empêcher de financer son offensive ». La cheffe du gouvernement a annoncé la mise en place d’une aide financière « à partir de fin novembre » pour les ménages français qui « accueillent des déplacés ukrainiens chez eux ». Elisabeth Borne a aussi parlé de la menace de manque de gaz pour cet hiver en France. Elisabeth Borne lundi à l’Assemblée Nationale a annoncé l’organisation «dans les prochains mois» à Paris d’une conférence économique sur l’Ukraine. Le directeur général de la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporijjia, arrêté vendredi par la Russie qui contrôle le site, a été libéré. Une femme a été tuée hier dans le bombardement par les forces ukrainiennes d’un village situé à proximité de la frontière entre la Russie et l’Ukraine, a annoncé le gouverneur de la région russe de Belgorod.

Christophe Dard

LE 04-10-22 - 10:20