La Radio Juive

Israël envisage d’étendre la loi sur du retour pour aider les Juifs russes à fuir leur pays

(Crédit : Ysrael Beytenou)

Le gouvernement israélien devait envisager lundi la possibilité d’élargir les paramètres de la loi du retour, permettant aux Juifs du monde entier de se rapatrier en Israël, afin de faciliter l’arrivée et l’intégration des Juifs russes confrontés à une conscription dans l’armée russe. En vertu de la loi israélienne du retour, une personne a besoin d’au moins un grand-parent juif pour avoir droit à la citoyenneté israélienne immédiate. Le ministre des Finances Avigdor Liberman – qui est le parti Israel Beiteinu représentant les Israéliens de l’ex-Union soviétique dans la politique locale – propose d’étendre la disponibilité à ceux qui ont un arrière-grand-parent juif. Liberman a précisé qu’il pourrait s’agir d’une mesure temporaire. Cela fait suite à la décision du président russe Vladimir Poutine d’appeler 300 000 réservistes, une escalade majeure de l’invasion russe en Ukraine. La perspective d’une conscription dans une guerre brutale où la Russie a subi ces dernières semaines de nombreux revers a poussé des centaines de milliers de personnes à fuir à travers les frontières de la Russie vers les pays voisins, des pays baltes au Kazakhstan en passant par l’Arménie.

Depuis que la Russie a lancé l’invasion de son voisin en février, plus de 24 000 Juifs russes sont arrivés en Israël. Beaucoup d’autres sont arrivés d’Ukraine ravagée par la guerre, bien qu’une partie des réfugiés ait été déplacée vers des pays tiers.

Gabriel Attal

LE 03-10-22 - 15:45