La Radio Juive

Une attaque russe contre un convoi humanitaire en Ukraine fait 23 morts

(Crédit : Twitter)

Une frappe russe sur la ville ukrainienne de Zaporijia a tué au moins 23 personnes et en a blessé des dizaines, a déclaré un responsable vendredi, quelques heures seulement avant que Moscou envisage d’annexer davantage d’Ukraine dans une escalade de la guerre de sept mois. Le gouverneur régional de Zaporijia, Oleksandr Starukh, a fait cette annonce dans un communiqué en ligne vendredi. Il a déclaré qu’il y avait eu au moins 28 blessés lorsque les forces russes ont pris pour cible un convoi humanitaire se dirigeant vers le territoire occupé par la Russie. Il a posté des images de véhicules incendiés et de corps gisant sur la route. La Russie n’a pas immédiatement reconnu la grève.

L’attaque survient alors que Moscou se prépare à annexer quatre régions à la Russie après un vote référendaire internationalement critiqué et sous la menace d’une arme dans le cadre de son invasion de l’Ukraine. Ces régions comprennent des zones proches de Zaporijia, mais pas la ville elle-même, qui reste aux mains des Ukrainiens. Starukh a déclaré que les membres du convoi prévoyaient de se rendre dans le territoire occupé par la Russie pour récupérer leurs proches, puis les emmener en lieu sûr. Il a dit que les sauveteurs étaient sur le site de l’attaque.

L’annexion – et les concerts et rassemblements de célébration prévus à Moscou et dans les territoires occupés – interviendrait quelques jours seulement après que les électeurs auraient approuvé les « référendums » gérés par Moscou que les responsables ukrainiens et occidentaux ont dénoncés comme illégaux, forcés et truqués.

Gabriel Attal

LE 30-09-22 - 10:47