La Radio Juive

Le logiciel espion de NSO aurait été utilisé pour pirater de hauts responsables indonésiens

(Crédit : DR)

L’année dernière, de hauts responsables du gouvernement et de l’armée indonésiens ont été la cible d’un logiciel espion développé par la société de sécurité israélienne NSO Group, a rapporté vendredi l’agence de presse Reuters, citant neuf personnes au courant de l’affaire. Plus d’une douzaine de responsables ont été ciblés, selon le rapport , dont le ministre indonésien de l’Économie, Airlangga Hartarto, plusieurs militaires de haut rang, deux diplomates et des conseillers des ministères de la Défense et des Affaires étrangères du pays. Ils ont été ciblés par des « attaquants parrainés par l’État », a déclaré Apple à six des cibles dans des e-mails envoyés en novembre 2021, sans fournir d’informations supplémentaires sur l’identité des pirates ou un motif possible.

La société a ajouté que les pirates utilisaient un logiciel appelé ForcedEntry, qui a été développé par NSO Group et permet aux attaquants d’infecter directement les iPhones et autres appareils Apple sans aucune action de l’utilisateur. Apple a refusé les demandes de Reuters de commenter le rapport. Citant des experts en cybersécurité, Reuters a déclaré que la tentative de cibler les responsables indonésiens était l’un des plus gros cas à ce jour d’utilisation du logiciel développé par Israël pour pirater le gouvernement et le personnel militaire. Il n’est cependant pas clair si les pirates ont réussi ou non à accéder aux téléphones des responsables et quelles informations ils ont pu obtenir.

Gabriel Attal

LE 30-09-22 - 16:00