La Radio Juive

Responsable de l’Autorité Palestinienne : nous ne travaillons pas pour Israël

(Crédit: DR)

L’Autorité palestinienne serait furieuse de la décision d’Israël d’intensifier récemment les opérations de contre-terrorisme en Judée-Samarie, selon le Israel Hayom. « Le Premier ministre Lapid parle d’une solution à deux États alors que sur le terrain, Israël mène des opérations qui rendent cette solution beaucoup plus éloignée et contribuent à une escalade de la violence », a déclaré au journal le vice-gouverneur de Jénine, Kamal Abu Rob. « Est-ce ce que Lapid voulait dire dans son discours [à l’Assemblée générale des Nations Unies]? Est-ce à cela que ressemble notre rêve de deux États? Pensez-vous vraiment qu’utiliser plus de force et mener plus d’opérations militaires vous apportera la sécurité? Non. Le contraire c’est vrai. Cela ne fera qu’accroître la violence et élargir son champ d’application. Nos jeunes voient les massacres, les arrestations, les agressions et les incursions, et ils ne sont pas prêts à l’accepter. »

Abu Rob a insisté sur le fait que « nous ne trahirons pas notre peuple et nous ne dirons pas à nos jeunes de ne pas combattre Israël. C’est notre droit de nous défendre. Lorsque votre armée menace d’entrer à tout moment sans prévoyance, en allant simplement où elle veut, cela affaiblit l’Autorité Palestinienne et augmente les tensions entre la rue et les dirigeants. Nous pouvons traiter avec notre peuple et l’appareil de sécurité palestinien peut imposer l’ordre dans les cas où ils pensent que cela doit être fait. Mais ne présumez pas que nos organisations vont pour opérer en votre nom. Vous devez comprendre que nous ne travaillons pas pour vous. »

Selon des sources palestiniennes, les responsables de l’Autorité palestinienne avaient supposé qu’Israël allait relâcher un peu sa pression et donner aux forces de sécurité de l’Autorité palestinienne l’espace nécessaire pour opérer elles-mêmes. Néanmoins, l’AP a souligné qu’elle n’opérera pas sous la pression israélienne et qu’Israël doit maintenant réduire considérablement le nombre de ses opérations dans les villes et villages palestiniens.

Gabriel Attal

LE 29-09-22 - 11:30