La Radio Juive

L’Indonésie va assouplir les restrictions imposées aux touristes israéliens

(Crédit : DR)

Selon le Israel Hayom, l’Indonésie, qui n’a pas de relations officielles avec Israël, a récemment assoupli sa politique concernant l’entrée des Israéliens dans le pays et prévoit de continuer à s’y installer. cette direction à l’avenir. Jusqu’à il y a deux semaines, les Israéliens qui souhaitaient se rendre en Indonésie à titre privé ne pouvaient généralement y parvenir qu’en utilisant un passeport étranger (c’est-à-dire non israélien). Les Israéliens qui n’avaient pas la double nationalité étaient obligés d’acquérir un visa d’affaires coûteux qui devait être commandé à l’avance auprès du bureau gouvernemental indonésien compétent – ou d’entrer en Indonésie dans le cadre d’un groupe organisé composé d’au moins 15 touristes.

Récemment, cependant, l’Indonésie a commencé à autoriser les Israéliens qui entrent dans le pays dans le cadre d’un groupe de touristes à se séparer du groupe après quelques jours et à poursuivre leur visite de manière indépendante, à condition qu’ils soient accompagnés d’un guide touristique indonésien. Selon Irit Lahav, guide touristique de la société de tourisme Ayala Geographit et experte de l’Indonésie, il est probable que dans les prochains jours, les restrictions seront encore considérablement assouplies, de sorte que les couples seront autorisés à entrer dans le pays et se verront accorder le statut de « voyage organisé indépendant » tant qu’ils sont accompagnés d’un guide local.

Israel Hayom a également entendu parler d’Israéliens qui ont réussi à entrer en Indonésie avec un permis d’entrée privé, et non dans le cadre d’un groupe de touristes. Tout de même, le processus d’obtention d’un tel permis reste compliqué. La demande initiale doit être faite auprès d’un représentant international indonésien via Internet (les personnes interrogées ont contacté les autorités indonésiennes à Singapour ou à Dubaï), et une fois l’autorisation accordée, le demandeur doit se présenter en personne devant l’agent afin de récupérer le visa.

Gabriel Attal

LE 22-09-22 - 13:00