La Radio Juive

Un pirate informatique prétend avoir bloqué les sites de la banque centrale iranienne et du gouvernement

(Crédit: DR)

Un collectif de hackers affilié au groupe hacktiviste Anonymous a affirmé avoir bloqué mercredi les sites Web de la Banque centrale iranienne et du gouvernement iranien. Les sites étaient inaccessibles dès mercredi après-midi.

Le collectif, connu sous le nom de Spid3r, a utilisé le hashtag #OpIran. Mardi, un compte affilié à Anonymous a utilisé le hashtag dans des tweets annonçant que le mouvement mènerait des cyberopérations en soutien aux Iraniens qui protestaient contre le gouvernement iranien. « Le peuple iranien n’est pas seul. Anonymous ne maintiendra pas le gouvernement iranien en vie sur Internet tant qu’il combattra le régime dictatorial et les flics meurtriers. »

Gabriel Attal

LE 21-09-22 - 19:00