La Radio Juive

Après avoir interdit des passagers juifs, Lufthansa annonce de nouvelles mesures contre l’antisémitisme

(Crédit : capture d'écran)

La compagnie aérienne nationale allemande s’est associée à une importante organisation de défense des juifs américains pour lutter contre l’antisémitisme mondial, quatre mois après avoir déclenché un scandale lorsque ses agents ont interdit à des dizaines de Juifs de monter à bord d’un avion à Francfort. Selon les termes du partenariat annoncé la semaine dernière, les membres du personnel de l’American Jewish Committee formeront les employés du groupe Lufthansa pour identifier et répondre à l’antisémitisme. La compagnie aérienne rejoint également des dizaines de pays, d’États et d’entreprises qui ont adopté une définition spécifique de l’antisémitisme pour guider leurs propres activités.
Le partenariat est le dernier engagement de Lufthansa après les gros titres négatifs qu’il a gagnés en mai après que 100 passagers juifs orthodoxes voyageant de New York à Budapest se sont vu interdire d’embarquer sur un vol de correspondance. Les membres du personnel de la compagnie aérienne ont déclaré que la décision avait été prise parce que certains d’entre eux n’avaient pas porté de masque et s’étaient rassemblés dans les allées, allant à l’encontre de la réglementation des vols. Mais les organismes de surveillance de l’antisémitisme, dont l’AJC, qui a un bureau à Berlin, ont vivement critiqué la compagnie aérienne pour avoir autorisé la punition collective des passagers juifs à l’époque, dont beaucoup ne semblaient pas avoir adopté le comportement répréhensible.
Gabriel Attal

LE 21-09-22 - 17:30