La Radio Juive

A l’ONU, Ebrahim Raïssi assure que l’Iran ne cherche pas à se doter de l’arme nucléaire

(Crédit : capture d'écran)

Le président iranien, Ebrahim Raïssi, s’est exprimé ce mercredi après-midi à New York lors de la 77e Assemblée Générale de l’ONU. L’Iran ne cherche pas à se doter d’armes nucléaires, a affirmé le chef de l’Etat alors que les négociations sur l’accord sur le programme nucléaire de Téhéran sont dans l’impasse. « De telles armes n’ont pas leur place dans notre doctrine », a assuré le président iranien. Il a par ailleurs accusé l’Occident d’avoir « deux poids, deux mesures » concernant les droits des femmes, alors que les manifestations se succèdent dans son pays après la mort d’une jeune femme détenue par la police des mœurs.

« L’Amérique a piétiné l’accord nucléaire », dit Raisi, qui a prêté serment en tant que président il y a seulement un an. Son discours marque la première fois qu’il monte à la tribune de l’ONU en tant que président. L’année dernière, il a prononcé une allocution devant l’assemblée pratiquement en raison des restrictions liées au Covid-19.

L’ambassadeur d’Israël aux Nations Unies, Gilad Erdan, précède le discours du président iranien Ebrahim Raisi et laisse une photo de ses grands-parents survivants de la Shoah au siège israélien. Cette décision vise à protester contre les récents commentaires de Raisi qui jettent un doute sur la Shoah. « C’est un nouveau creux moral pour l’ONU. Un négationniste meurtrier de masse monte sur le podium à l’ONU pour exprimer sa haine. Chaque ambassadeur qui reste pour l’entendre devrait être gêné », a déclaré Erdan.

Gabriel Attal

LE 21-09-22 - 16:14