La Radio Juive

Israël s’apprête à connecter une plate-forme offshore menacée par le Hezbollah au réseau gazier

(Crédit : Energean)

Le ministère de l’Énergie a annoncé ce vendredi qu’il était sur le point de mener des tests sur un champ maritime revendiqué en partie par le Liban, avant de le raccorder au réseau gazier de l’État hébreu. Le ministère « se préparait à connecter le réservoir de Karish au système israélien », selon un communiqué. Le champ gazier a été concédé sous licence à la société Energean, cotée à Londres. « Dans le cadre de la prochaine étape du projet, prévue dans les prochains jours, la plate-forme et le système de transmission naturelle de la plate-forme au réseau national seront testés », ajoute le communiqué. Des responsables ont déclaré à l’AFP que le test serait effectué en transférant du gaz d’Israël vers la plate-forme.

L’annonce du ministère intervient moins de 10 jours après qu’Energean a annoncé qu’elle était « sur la bonne voie pour livrer (le) premier gaz du projet de développement de Karish en quelques semaines ». Israël affirme que le champ de Karish est entièrement situé dans sa zone économique exclusive, mais le Liban insiste sur le fait qu’une partie du champ tombe dans ses propres eaux. Les États-Unis ont arbitré le différend, qui s’est intensifié début juin lorsqu’Energean a amené un navire de production sur le terrain. Vendredi dernier, le médiateur américain Amos Hochstein a noté des « progrès » dans les pourparlers, mais a déclaré que « il reste encore du travail à faire ».

Gabriel Attal

LE 16-09-22 - 14:04