La Radio Juive

Aviv Kochavi : le calme sur le front nord « plus trompeur que jamais »

(Crédit : unité du porte-parole de Tsahal)

Le chef d’état-major de Tsahal Aviv Kohavi a souligné que le calme sur le front nord est « plus trompeur que jamais », avertissant que « l’Etat du Liban et le Hezbollah supporteront les conséquences si la souveraineté de l’Etat d’Israël est atteinte », lors d’une cérémonie marquant le major-général. L’entrée d’Ori Gordin à la tête du commandement nord de Tsahal dimanche. « L’activité opérationnelle sur le front nord est un exemple de l’exercice de la puissance militaire qui permet de façonner le front et permet à l’État d’Israël d’atteindre ses objectifs », a affirmé Kohavi.

« L’État libanais et le Hezbollah subiront les conséquences si la souveraineté de l’État d’Israël est atteinte, et si les biens ou les citoyens [d’Israël] sont lésés, les FDI ne resteront pas les bras croisés et toute tentative de nuire à l’État d’Israël, dans n’importe quel domaine, se heurtera à une réponse brutale ou à une initiative préventive », a-t-il ajouté. Kohavi a souligné que le Hezbollah avait « détourné » le Liban, obligeant le pays à payer un « double prix », tant sur le plan sécuritaire qu’économique.

Kohavi s’est également adressé au nouveau commandant Gordin, déclarant : « Vous prenez vos fonctions dans une période complexe , où le silence est plus trompeur que jamais, et les défis sont, comme toujours, nombreux. Votre expérience en général, et votre expérience opérationnelle en particulier, avec votre large compréhension, la créativité et le leadership feront leur part, et vous ferez la vôtre avec eux. »

Gabriel Attal

LE 12-09-22 - 16:00