La Radio Juive

Missiles : bataille de forte intensité au Vietnam entre Thales et Israël sur le front des ventes d’armes, la chronique de Daniel Rouach

(Crédit : DR)

Bataille incroyable et violente sur le front des ventes d’armes. En Inde et en Chine la concurrence entre firmes d’armements Françaises et Israéliennes s’accentue de manière spectaculaire.

Au Vietnam une lutte commerciale a vu le jour depuis peu entre Thales et IAI. L’agressivité commerciale des industriels israéliens est légendaire.

Le contexte. Le Vietnam et Israël ont fait des progrès sur un accord de libre-échange (ALE) entre les deux pays, tenue en août en Israël.

En Septembre une délégation de haut niveau vietnamienne sera en Israël. Objectif pour les israéliens : vendre aux vietnamiens pour $500 Millions, le système de défense de Missile « System Barak 8 ».

IAI (Israël) est également intéressé à vendre à Hanoï des satellites espions. Le montant du deal est énorme.

Problème pour IAI (Israël), Thales est un concurrent direct très efficace au Vietnam.

UKRAINE. Avant la guerre en Ukraine, le PDG de Thales avait informé les marchés, que la croissance du groupe « serait moins importante que prévue ». Les succès commerciaux des groupes israéliens en Asie compromettent désormais des marchés considérés pourtant comme acquis.

UNE REALITE. Poids lourd des activités de surveillance du spectre cyber et de défense sol-air, les Israéliens n’ont cessé d’accroître leurs parts de marchés au détriment des divisions de Thales.

COOPERATION IAI (ISRAËL) ET THALES.

Israel Aerospace Industries (IAI) et la branche britannique du groupe Thales ont uni leurs forces pour équiper les frégates de la Royal Navy avec le Sea Serpent, un missile antinavire et antisurface avancé.

Le Sea Serpent offre des capacités d’attaque agiles, hautement pénétrantes, combinant l’anti-navire et l’attaque terrestre, à des portées dépassant largement les 200 kilomètres.

Il est doté d’une tête chercheuse à radiofréquence innovante et d’un système d’analyse des données et de contrôle de l’armement pour assurer la détection, la distinction et la classification précises des cibles.

Il surmonte les contre-feux cinétiques et les contre-mesures électroniques, de sorte que le missile peut localiser et attaquer sa cible dans des environnements variés.

Le missile est conçu pour surmonter des situations encombrées et confuses, dans lesquelles un grand nombre de leurres sont présents, la réalité est perturbée et il y a de fortes interférences électroniques.

IAI développe et fabrique des systèmes avancés pour la sécurité aérienne, spatiale, maritime, terrestre, cybernétique et intérieure. Depuis 1953, l’entreprise fournit des solutions technologiques à des clients gouvernementaux et commerciaux du monde entier, notamment des satellites, des missiles, des systèmes d’armes et des munitions, des systèmes sans pilote et robotiques, et des radars.

Guerre en Ukraine. Dassault Aviation, Thales… en Bourse, la guerre en Ukraine profitera à la défense. C’est le cas également en Israël où les grands leaders de l’armement sont submergés de commandes.

Les actions des acteurs de la défense se sont envolées depuis l’éclatement de la guerre en Ukraine. Alors que les grandes puissances devraient muscler leurs dépenses sur le front de l’armement, le secteur (Dassault Aviation, Thales, etc) semble encore avoir de beaux jours devant lui en Bourse.

Thales : “Alors que Thales affichait l’une des croissances les plus vigoureuses parmi les acteurs majeurs de la défense, le déclenchement d’une guerre aux portes de l’Europe a fait office de détonateur avec une volonté d’accélération massive des budgets dans certains pays”.

Daniel Rouach

LE 22-08-22 - 09:03