La Radio Juive

Les discussions sur le nucléaire iranien reprennent à Vienne

(Crédit : Twitter)

Les négociateurs d’Iran, des États-Unis et de l’Union européenne reprennent des pourparlers indirects de plusieurs mois sur l’accord nucléaire en lambeaux de Téhéran, alors même que les inspecteurs internationaux ont reconnu que la République islamique a commencé une nouvelle expansion de son enrichissement d’uranium.

La reprise des pourparlers de Vienne, soudainement appelés hier, ne semble pas inclure une représentation de haut niveau de tous les pays faisant partie de l’accord de 2015 de l’Iran avec les puissances verbales. Cela survient alors que les responsables occidentaux expriment un scepticisme croissant quant à un accord visant à rétablir l’accord et que le haut diplomate de l’UE a averti que « l’espace pour des compromis significatifs supplémentaires a été épuisé ».

Le négociateur en chef de l’Iran, Ali Bagheri Kani, est arrivé à Vienne pour les pourparlers, rapportent les médias iraniens. Des tweets montrent qu’il a rencontré le diplomate européen Enrique Mora. Comme dans d’autres pourparlers, les États-Unis ne négocieront pas directement avec l’Iran, mais parleront plutôt par l’intermédiaire de Mora.

Le représentant spécial des États-Unis pour l’Iran, Rob Malley, est également sur place, tweetant hier que « nos attentes sont sous contrôle ».

Gabriel Attal

LE 04-08-22 - 13:36