La Radio Juive

Samia Maktouf à propos du procès du 13 novembre 2015 sur Radio J : « C’est la loi qui a parlé, c’est la justice qui est passée »

(Crédit : DR)

Samia Maktouf, avocate, était invitée au micro d’Ilana Ferhadian ce vendredi matin à 8h45 dans le Morning sur Radio J. Elle est revenue sur le verdict du procès des attentats du 13 novembre 2015 à Paris.

Salah Abdeslam a été condamné, mercredi, à la perpétuité incompressible. Des peines allant de quatre ans dont un an ferme à la perpétuité ont été prononcées contre les dix-neuf autres accusés. « Je trouve que c’est un verdict juste, équilibré et qui a jugé les faits à hauteur de leur gravité », a affirmé Sonia Maktouf avant d’ajouter que « c’est la loi qui a parlé et la justice qui est passée ».

La peine retenue contre Salah Abdeslam est la peine la plus lourde prévue par le code pénal français. Une décision que l’avocate explique en précisant que « la circonstance aggravante de tentative de meurtre contre des personnes dépositaires de l’autorité publique a été retenue. »

Interrogée sur la radicalité des accusés, elle a également tenu à souligner que cette radicalisation n’a pas eu sa place dans ce procès. « J’avais envie de faire comprendre à la Cour que les accusés qui sont passés à l’acte sont radicalisés ».

Alan Nahum

LE 01-07-22 - 12:38