La Radio Juive

« Je vais essayer de revenir », affirme Naftali Bennett en réponse aux rumeurs de son retrait de la politique

(Crédit : chaîne de la Knesset)

Le Premier ministre israélien, Naftali Bennett, a laissé entendre dans une interview au quotidien Haaretz ce vendredi matin qu’il ferait une pause dans sa vie politique après avoir quitté ses fonctions de chef du gouvernement tout en précisant qu’il avait l’intention de revenir à une date ultérieure. « Je prévois d’essayer de faire un retour », déclare le chef du parti Yamina.

« Je pense que j’étais un bon Premier ministre. Yitzhak Rabin a été, pour la première fois, un Premier ministre raté en raison d’un mauvais comportement politique. Et même Netanyahou, quand ils sont revenus en 1996, ils ont appris de leurs leçons. » Bennett a reconnu ses propres lacunes en tant que Premier ministre, affirmant qu’il n’avait pas réussi à défendre ses alliés.

« J’ai échoué », a déclaré Bennett. « Je n’ai pas été assez sage pour défendre mes amis de la machine à venin de Netanyahu. Aucun autre député de n’importe quel autre parti n’aurait pu résister à ce qu’ils ont vécu. Je n’ai rien à redire contre qui que ce soit – ni contre Idit (ndlr : Silman), ni contre Nir (ndlr : Orbach). La responsabilité est la mienne, l’échec est le mien. »

« Quand je suis entré en fonction, j’ai plongé dans le travail : la question iranienne, qui avait été négligée ; Gaza ; le Covid – pendant tout ce temps, je les ai oubliés », a poursuivi Bennett, faisant référence à ses collègues députés Yamina.

Kan News a rapporté jeudi soir que Bennett ne ferait aucune annonce officielle concernant son avenir politique avant que la dissolution de la Knesset ne soit finalisée la semaine prochaine. Selon le média, Bennett a déclaré à ses associés : « Je ne déciderai de mon avenir politique qu’après la dissolution de la Knesset ».

« J’ai fait de mon mieux pour le peuple d’Israël, pour mon peuple bien-aimé », a déclaré N. Bennett lors d’une cérémonie de remise de diplômes aux pilotes de l’armée sur la base aérienne de Hatzerim, dans le sud d’Israël.

Gabriel Attal

LE 24-06-22 - 10:59