(Crédit : DR)

Erdogan accueille ben Salmane en Turquie, les Saoudiens saluent une « nouvelle ère de coopération »

La Turquie et l’Arabie saoudite ont déclaré mercredi 22 juin leur détermination à entamer une « nouvelle ère de coopération » lors d’une visite du prince héritier saoudien Mohammed bin Salman, alors qu’ils mettaient de côté des années d’acrimonie suite au meurtre brutal du journaliste saoudien, Jamal Khashoggi. La fiancée turque du journaliste assassiné, quant à elle, a décrié la visite du prince héritier.

Le prince Mohammed – effectuant son premier voyage en Turquie après le meurtre, par des agents saoudiens, de Jamal Khashoggi au consulat du royaume à Istanbul – a eu des entretiens en tête-à-tête avec le président Recep Tayyip Erdogan qui ont duré environ deux heures. Le prince Mohammed est sur la dernière étape d’une tournée au Moyen-Orient qui l’a également conduit en Égypte et en Jordanie.

Les parties « ont fortement souligné une détermination commune à entamer une nouvelle ère de coopération dans les relations bilatérales… y compris les relations politiques, économiques, militaires, sécuritaires et culturelles ». Les deux parties ont également discuté de la possibilité de développer et de diversifier les échanges et de stimuler les investissements et les partenariats dans divers domaines. Les pourparlers se sont déroulés dans une atmosphère de « sincérité et de fraternité incarnant la profondeur des excellentes relations entre les deux pays », selon le communiqué.

Gabriel Attal