La Radio Juive

Le projet de dissolution de la Knesset présenté ce mercredi

(Crédit : GPO)

Le projet de loi sur la dissolution de la Knesset est à l’ordre du jour de l’agenda législatif ce mercredi. Le Parlement pourrait être dissous en début de semaine prochaine. Yaïr Lapid sera du coup le nouveau Premier ministre par intérim en attendant les nouvelles élections le 25 octobre et succèdera à Naftali Bennett, l’un des chefs du gouvernement qui sera resté le moins longtemps à ce poste dans toute l’histoire d’Israël.

En attendant, Yaïr Lapid maintient son déplacement en Turquie demain pour évoquer la menace iranienne alors que les autorités turques ont déjoué plusieurs attentats prévus contre des touristes israéliens.
En tout cas, c’est une impasse politique qui s’ouvre à nouveau en Israël au moins jusqu’aux élections d’octobre même si Naftali Bennett n’avait pas d’autre choix que de mettre fin à la coalition.

Les sondages ne donnent pas pour l’instant l’espoir d’une sortie de crise politique car si les élections avaient lieu aujourd’hui, le chef de l’opposition Benyamin Netanyahou ne serait pas en mesure de former un gouvernement. Malgré 36 sièges pour la Likoud dans le sondage publié par Kan, l’ex Premier ministre n’atteindrait pas la majorité parlementaire nécessaire, à savoir 61 sièges. 48% des sondés affirment tout de même que Benyamin Netanyahou serait le meilleur Premier ministre, loin devant Yaïr Lapid. Le chef du parti Bleu Blanc, le ministre de la Défense Benny Gantz, a déclaré mardique Benyamin Netanyahou « a brisé toute confiance politique qui pouvait lui être confiée ». 

Christophe Dard

LE 22-06-22 - 10:24