La Radio Juive

Procès des attentats du 13 novembre : « Krayem et Ayari avaient une intention de viser des vols israéliens » selon Maître Axel Metzker

(Crédit : Twitter)

Dans le cadre du procès des attentats du 13 novembre à Paris, l’avocat au barreau de Paris, Maître Axel Metzker, a déclaré ce jeudi à Michel Zerbib pour Radio J que les accusés Krayem et Ayari avaient « une intention de viser des vols israéliens ». Certains ont affirmé que ce procès n’avait rien à voir avec les Juifs et Israël. L’avocat balaye ces dires d’un revers de main : « Ils n’ont rien compris. » « Tout part de Gaza et si on refait l’historique cela remonte à 2008-2009. L’attentat visant Cécile Régnier ce sont des représailles au fait qu’Israël est soutenu par la France contre ce qui se passe à Gaza protégeant la flotte israélienne. Les représailles c’est l’attentat du Caire qui a visé une Française, Cécile Régnier. (…) Farouk Ben Abbès a été arrêté dans le cadre de l’enquête sur l’attentat du Caire lequel prenait la destruction du Bataclan et une institution juive dans le 93. Cette procédure ‘Bataclan 1’ Farouk Ben Abbès est présente dans la procédure ‘Bataclan 2’. Elle nous indique que cette haine viscérale d’Israël est au cœur du djihadisme puisque le djihadisme est un antisémitisme. Sauf qu’on a des documents prouvant que Krayem et Ayari avaient une intention de viser des vols israéliens. On a un enregistrement qui a été retranscrit par la police. ‘On voulait les toucher’, c’est indiqué dans le document. Krayem confirme dans les procès verbaux qu’il faut lire entre les lignes », a déclaré l’avocat au barreau de Paris. « Pour la sécurité d’Israël c’est important que l’on sache ce qu’il s’est passé le 13 novembre 2015, qui aurait pu être une catastrophe encore plus grande et visant la communauté », a t-il ajouté.

Gabriel Attal

LE 16-06-22 - 16:26