(Crédit : DR)

Nathalie Goulet sur Radio J : « Il faut continuer à lutter contre le financement du terrorisme »

Nathalie Goulet, sénateur de l’Orne et secrétaire de la commission des finances du Sénat était au micro d’Eva Soto ce mercredi matin à 8h35 sur Radio J

L’abécédaire du financement du terrorisme, un ouvrage qui passe en revue les principaux stratagèmes financiers utilisés par les terroristes et les outils dont on dispose pour les combattre. Paru aux éditions Le Cherche-Midi, l’ouvrage est rédigé par Nathalie Goulet et fait l’objet de dix années de recherche et de travail. « Il faut continuer à lutter contre le financement du terrorisme », affirme-t-elle, malgré les difficultés que cela pourrait engendrer. Elle rappelle cependant qu’il existe certaines portes ouvertes à ce combat. « La loi impose à différents acteurs de faire des déclarations de soupçons », explique l’auteure, faisant référence aux banques et aux bureaux de change.  

Trafic de chocolat au profit du terrorisme

En 2001, des terroristes avaient caché plus de 100 000 dollars canadiens dans des boîtes qui contenaient du chocolat et du miel. En 2021, 23 tonnes de barres de chocolats destinées à une collecte de fonds pour le Hamas avaient été saisies. « Ce chocolat, c’est un moyen incongru de financer le terrorisme », remarque Nathalie Goulet. Tout le circuit de ce type de trafic est monté pour le Hamas. Des circuits qui ont l’air anodins mais qui sont utilisés dans un but ultime : financer le terrorisme. Nathalie Goulet appelle à être vigilant sur l’achat de contrefaçon et la distribution de certaines subventions à des associations souvent suspicieuses. Des circuits qui sont pratiquement tous reliés au financement du terrorisme. « Je ne crois pas aux loups solitaires », confie l’auteure. « Ça fait des années que je travaille sur le terrorisme et on finit toujours par trouver des liens direct ou indirects avec les filières ». 

Arielle Wilhelm