La Radio Juive

Gantz : les Etats-Unis ne sont pas sur le point de retirer les Gardiens de la révolution de la liste des organisations terroristes

(Crédit : Shmulik Almany/GPO)

À la suite de réunions avec de hauts responsables américains de la défense, le ministre de la Défense Benny Gantz a déclaré dimanche que les États-Unis gardaient espoir d’un accord avec l’Iran, mais restaient fermes contre la demande de l’Iran de retirer le Corps des gardiens de la révolution islamique de la liste des organisations terroristes.

Les pourparlers nucléaires entre l’Iran et les puissances mondiales visant à relancer l’accord nucléaire de 2015 sont au point mort depuis près de deux mois à cause de la demande de l’Iran de retirer la branche militaire de la liste terroriste américaine.

Benny Gantz a rencontré cette semaine le secrétaire américain à la Défense Lloyd Austin et le conseiller américain à la sécurité nationale Jake Sullivan  pour discuter de l’Iran et d’autres questions.

« Je pense qu’ils seraient toujours heureux de voir un accord, mais ils sont assez décisifs, en particulier sur cette question des gardiens de la révolution et des forces d’al-Qods. Je pense qu’ils ont raison d’être dans cette position », a affirmé Gantz au Times of Israel. La force Al-Qods est la branche étrangère des Gardiens et est désignée comme organisation terroriste par un certain nombre de pays, dont les États-Unis et Israël.

Gabriel Attal

LE 23-05-22 - 11:08