(Crédit : Festival de Cannes)

Le cinéma israélien a pris la direction de Cannes

Le pavillon israélien sera bien présent au Marché des films de Cannes cette année et présentera certaines des dernières productions cinématographiques pour 2022-2023. Parmi elles, Kinship, un court-métrage réalisé par Orin Kadoori. Par ailleurs, le projet You Are My Everything de la réalisatrice Michal Vinik a été retenu pour la Cinéfondation Atelier de Cannes de cette année. Un autre point fort de la sélection est « Karaoké » de Moshe Rosenthal. Le film sera présenté en première mondiale dans le cadre de la compétition narrative internationale de Tribeca le mois prochain.

Alors que le Festival de Cannes a déroulé son tapis rouge mardi 17 mai, l’apparition du président ukrainien lors de l’ouverture de la 75e édition a suscité la surprise. Volodymyr Zelensky a déclaré dans un message vidéo : « Nous allons continuer de nous battre…Je suis persuadé que le dictateur va perdre ». Le chef de l’Etat ukrainien a multiplié les références cinématographiques « Le dictateur » un long métrage de Charlie Chaplin sorti en 1940.  

Raphaël Uzan